Je recherchais un professeur de yoga intègre et réellement formé en Hatha Yoga depuis plusieurs années sur la région.
Après quelques expériences infructueuses, et grâce à un curieux hasard, j’ai découvert Marc à Coye-la Forêt et sa pratique du Yoga Iyengar.
J’ai tout de suite été enchantée: Marc m’accompagne dans la découverte d’une pratique exigeante, rigoureuse, riche d’histoire et d’enseignements.
Sans complaisance, mais avec bienveillance et humour, il me permet d’explorer mes limites corporelles, de les apprivoiser (non sans mal), et de renouer avec la petite fille souple et agile d’autrefois.
Marc donne à chaque cours beaucoup de lui-même, ses conseils avisés et instruits sur l’anatomie m’aident à comprendre l’intérêt de telle ou telle posture et ses effets sur le corps!
Cette approche facilite énormément une mémorisation intérieure profonde des postures, et l’intérêt crucial de leur justesse.
Je ressens à chaque cours d’intenses bienfaits: sur le mental une véritable détente profonde et et sur le corps, plus de maux de dos!
Encore un grand merci Marc!

Caroline M.- Lamorlaye

Aiku japonais , petits poèmes,  après

l apprentissage et la pratique du pranayama  ( techniques respiratoires) et asanas

Cage si longtemps fermee

Joie de libérer l oiseau de mon coeur!

Ecouter son chant, enthousiasme

Sentir chaque battement avec ferveur

___________

Mouvement du corps

C est la vie qui s’exprime

Reconnaissante encore et encore

Le bonheur s ‘imprime

 

 

Muriel P. Gouvieux
Pratiquant le yoga depuis à peine six mois m’a permis de prendre progressivement conscience non seulement de mon corps et de ses possibilités physiques mais aussi de mon esprit tout en libérant mes énergies.
L’enseignement reçu est à la fois collégial et personnalisé s’adaptant aux capacités de chacun et du moment… Il est essentiel de savoir accepter nos raideurs et les inconforts ponctuels : ils débouchent en fin de séance sur un bien-être indéniable. Également, nous pouvons poser des questions et échanger après ce qui est toujours enrichissant.
Seule la pratique quotidienne permet de progresser doucement mais sûrement !
Sylvie
Sylvie M. Gouvieux

Quelques mots sur ce que le yoga m’a apporté quand même: un changement dans ma perception du monde, une meilleure connaissance de moi-même, une capacité à « mieux être » avec les autres, à être ouverte aux autres, une capacité à mieux gérer mes émotions, et à accepter qu’elles ne sont pas ce que je suis, mais qu’elles ne font que passées, plus de souplesse des articulations et de tonus musculaire, un meilleur souffle, une meilleure posture. J’ai surtout avancé dans ma capacité à lâcher-prise et à être moins violente avec moi-même. Le yoga pratiqué, dans l’équilibre entre le lâcher-prise et l’effort, est un yoga exigeant et en conscience, et pas seulement sur le tapis…

Isabelle D . Coye la foret

J’ai débuté le yoga en Mars 2016 ; sous l’œil bienveillant de Marc Chevalier, le yoga est devenu une partie intégrale de ma vie quotidienne, ayant changé de façon positive ma vision de la vie et ma façon de vivre. Et en plus, j’ai beaucoup moins mal au dos qu’avant.

Tristram C. Coye la Forêt

Salut Marc,
Tu m’as initié voilà bientôt deux ans . je dois dire que cette activité m’a apporté beaucoup de sérénité et un regard plus juste de sur et de mon corps . je devrais plus pratiquer pour un » meilleur être et une connaissance de se corps qui doit essayer de continuer​ à vivre le mieux possible .
Amitiés

Ivan M. Lamorlaye

Marc Chevalier nous guide de façon exigeante mais ouverte, dans le respect de la différence de chacun, sur la construction d’une pratique personnelle de Yoga pour la découverte intime d’un chemin millénaire vers la sérénité.

Michel V. Coye la Forêt
J’avais fait des séances de yoga dans une ville voisine et à coye …très déçues et bien décidée à ne pas recommencer, vu que j’avais trouvé ça franchement barbant, trop « mou », trop « nian nian » et pas du tout adapté à ma nature énergique (ancienne gymnaste), bref je n’y avais pas trouvé mon compte!
Et puis j’ai rencontré Marc, qui m’a persuadé de faire un essai. Cet homme était tellement passionné que je me doutais qu’il avait forcément quelque chose à m’apprendre… et cette première séance a été une révélation ! Ce yoga c’est tout sauf ce que je croyais… Ça m’aide à canaliser mon énergie, me permet de rester souple, c’est un yoga dynamique et surtout je ne saurai plus faire sans !
Depuis maintenant plus de 2 ans je pratique régulièrement (presque tous les jours) et j’envisage à court terme de passer une certification pour devenir professeur  » dans une prochaine vie » !
Sylvie T. Coye la forêt

J’ai découvert le yoga à l’âge de 66 ans sur les conseils d une amie.
Je me suis inscrite aux cours de Marc Chevalier, qui, dès la première séance a pris en compte mes difficultés.
Je connaissais mal cette discipline mais j’avais lu quelques témoignages qui insistaient sur la «renaissance»qu’elle procurait.
Voilà plus d ‘un an que je la pratique à raison de 3 cours par semaine et quelques exercices quotidiens faits à la maison qui sont indispensables pour continuer et maintenir la relation avec son corps.
Porteuse d une scoliose évolutive, je souffrais du dos, des épaules et des jambes .Je me tassais (perte de 18cm en 40ans).je ne ressentais plus mon dos tendu par la douleur, j’étais raide et me fatiguais très rapidement.

Depuis quelques mois, ma vie a changé .Petit à petit j ai pu faire des mouvements que je ne faisais plus, je suis plus souple, je ressens mon corps.
Mon corps se transforme (les étirements certes sont difficiles mais très efficaces !).Je me sens plus détendue. Mon dos me fait moins souffrir et est moins tendu. Je n ai plus cette sensation d‘avoir un bloc de béton qui me porte.

Le yoga n ‘est pas une pratique à faire en dilettante. Ce sont des efforts de tous les jours mais par ce travail assidu et régulier, je suis largement encouragée par l’obtention d’un dynamisme intérieur et un bien être physique.

Le yoga, oui, mais pas avec n ‘importe qui !!

Simone P. Coye la Forêt

« Mes premiers pas de yoga relevaient plus de l’activité qui fait du bien mais pour laquelle il faut se forcer.. sinon on y va pas. Passés les 6 premiers mois, c’est le déclic, le corps tout entier réclame à présent ses postures quotidiennes, j’ai su alors que je n’aurais plus le choix, comme une évidence, un appel irrésistible tant la transformation est profonde. »

Matthieu T – Coye la forêt