séances de Rolfing avec Marc Chevalier
Dès le premier contact, un détail vous marque : le regard de Marc, un regard qui vous absorbe et qui permet tout de suite la confiance, essentielle pour ces moments personnels et intimes. Un regard qui vous scrute ensuite comme un scanner de compréhension, dans la posture debout, dans la marche. Ensuite vient la parole, ou plutôt les questions. Et c’est là que le premier travail commence : connectes-toi , habites ton corps, que ressens-tu quand tu te tiens droit, quand tu marches, avant / après la séance. C’est l’apprentissage d’une attention à son corps, qui demande une prise de conscience sincère et entière, qui nécessite de la précision et du vocabulaire pour exprimer au mieux son ressenti…Puis viennent les conseils pour tenter de modifier certaines habitudes : la façon de poser le pied, la connexion à la terre, la manière de se propulser vers l’avant, le mouvement du bassin, la cambrure du dos, le mouvement (ou l’absence de mouvement) des bras, la position du regard. Une fois passée la phase de diagnostic propre à chaque séance – des pieds vers le haut du corps – le travail de ses mains, de ses bras, de sa force et de son mental sur les différents fascias de notre corps nous entraînent dans un certain lâcher-prise, une certaine libération, une reconnexion à nous-même, dont on perçoit pleinement les effets en se remettant debout et en remarchant avec une aisance accrue. C’est une sensation plus qu’étonnante, je sortais de ces moments plus « léger », avec une confiance renouvelée en moi et en la vie au sens large, plus détaché aussi. En relisant ces quelques lignes, je m’aperçois que ces séances ont mobilisé beaucoup de sens – la vue (le regard), l’ouïe (la parole), le toucher (le corps), la kinesthésie (le mouvement), mais aussi l’olfaction (notamment l’odeur du bois chez toi) – ce qui a renforcé la conscience de mon identité. L’objectif « ancrer le changement, la transformation » me semble pleinement atteint !
Je te remercie sincèrement Marc Chevalier pour ces séances, ton temps, ta qualité de présence à l’autre. Tu as, je pense, contribuer à un réveil de ma confiance en mon instinct, et tu as suscité beaucoup de curiosité et d’interrogations.